Quelles infos souhaitez-vous recevoir (plusieurs choix possibles) ?
Votre adresse mail
Fermer
#1 - 1920-1955 : Des chansonniers à la « nouvelle » chanson française

Music Story

#1 - 1920-1955 : Des chansonniers à la « nouvelle » chanson française

Conférence

Partager
Samedi 25 jan. 2020
16h00
Bibliothèque La Nef
1 place du Théâtre / Dijon
Tarifs
• Gratuit
Durée
• 16h-17h30

Proposé par La Vapeur, en partenariat avec la Bibliothèque Municipale de Dijon.

1920 - 2020 : 100 ans de musiques actuelles en France
Animé par Nicolas Sauvage.

De Maurice Chevalier à Dominique A, des Chats Sauvages à Feu! Chatterton, de Jean-Michel Jarre à Salut c’est cool, de Trust à Gojira, de Django Reinhardt à Caravan Palace, de MC Solaar à PNL le paysage musical français a vécu une histoire dense et tentaculaire qui en dépit d’une omniprésence anglo-saxonne se révèle au fil du temps d’une richesse et d’une variété spectaculaire.
Sous la forme d’un déroulé chronologique qui n’omet pas le cas du rock français, du rap et des musiques électroniques, ce cycle propose de revisiter un siècle de musiques et d’expression francophone.

#1 - 1920-1955 : Des chansonniers à la « nouvelle » chanson française

Les racines de la chanson francophone se trouvent profondément ancrées dans la poésie.  L’œuvre de Paul Verlaine permet ainsi de relever quelques indices dans des recueils tels que La Bonne Chanson ou Chansons Pour Elle. En bref : « de la musique avant toute chose » pour citer le poète. Sur ce socle où les mots sont à l’honneur se dessinera peu à peu un siècle de musique moderne française. Parmi les stars d’avant-guerre, Jean Sablon, Fréhel, Maurice Chevalier et tant d’autres assurent les grandes heures du music-hall. L’opérette du siècle précédent cède sa place aux spectacles visuels de Josephine Baker ou Luis Mariano, avant l’arrivée d’un ouragan américain nommé « swing ».

Les années 30 seront marquées par l’immense Charles Trenet, dépositaire d’un héritage extraordinaire. Du swing aux zazous, l’incidence du jazz servira de rampe de lancement à Boris Vian puis à Serge Gainsbourg qui, aux côtés de Boby Lapointe, inventent une nouvelle chanson française, moderne et sans complexe. La mise en parallèle de l’émergence des intouchables Brassens, Brel ou Aznavour donne encore un peu plus d’épaisseur à un paysage qui, dès la fin des années 50, pose les fondations de nos musiques actuelles. 

Rencontre enregistrée par Radio Dijon Campus. À retrouver en podcast sur le site de La Vapeur et en direct sur les ondes du 92.2, le vendredi à 16h.

Réservation
Par mail ou par téléphone
0380488600